Les 8 questions clés à se poser avant d’enfourcher son vélo!

Avant de partir, révisez ou encore mieux faites réviser votre vélo par un spécialiste. Lorsque nous sommes parties jusqu’à la mer noire, en 2200km on n’a pas eu une crevaison, ni un problème mécanique, alors que sur des voyages de seulement quelques jours avec des amies, on s’est retrouvé à réparer 3 crevaisons par jours, parce que le vélo n’était pas en état.

Alors voici les 8 questions clés avant de partir!

  • Avez-vous l’équipement sécuritaire de base (équipement obligatoire en plus)?

Source: Provelo.org

  • Vos pneus sont-ils gonflés à fond? Lorsqu’un pneu est bien gonflé, il est impossible d’y enfoncer son pouce. Un vélo aux pneus bien gonflés crèvera moins facilement et roulera surtout plus facilement. Alors soufflez!
  • Vos vitesses passent-elles sans frottement ? Surtout si vous partez pour plusieurs jours, vous aurez besoin de toutes vos vitesses. En plus si le dérailleur frotte sur la chaîne, non seulement cela fait un bruit crispant, mais en plus cela vous ralentit et abîme la chaîne
  • Vos roues sont-elles voilées ? Le test: Retournez votre vélo et faites tourner la roue dans le vide. Si la roue fait un léger 8, c’est qu’elle est voilée. Une roue voilée vous ralentit, car en général frotte contre les patins de frein.
  • Vos patins de frein sont-ils usés ? Ce n’est pas un grand mystère: Patin usé = velo voyageur dans le décor
  • Toutes les vis et boulons sont-elles bien serrées ? Pareil, j’ai pas besoin de vous faire un dessin de ce qui se passe si votre pédale décide de partir à droite alors que vous tournez à gauche.
  • Votre guidon est-il bien centré sur le cadre (potence) et surtout perpendiculaire par rapport à la roue avant ? Roulez un peu et vous vous en apercevrez de vous même à quel point cela peut être désagréable de rouler avec un guidon non réglé.
  • Vos éclairages avant et arrière fonctionnent-ils? Si vous avez phares à batterie prévoyez des piles de rechange. On a toujours l’impression que les voitures nous voient, mais c’est rarement le cas. Surtout en France où peu d’automobilistes sont des cyclistes réguliers. Sans malice de leur part, ils ne nous voient tout bonnement pas du tout.
  • Avez-vous votre gilet de sécurité et votre casque avec vous? Même en pleine journée avec un gilet sur le dos, vous serez tout de suite visible. (c’est tellement moche que personne ne vous loupera 🙂

En savoir plus !

Conseils pratiques, tendances, études : inscrivez-vous, et recevez les prochains articles du Vélo Voyageur directement sur votre boîte mail !

 

Voir également dans le dossier les conseils du Vélo Voyageur :


 

Source:

Provelo.org

Comments

  1. […] code de la route nous oblige à rouler avec un équipement de sécurité de base (cf post Les 8 questions clés à se poser avant d’enfourcher son vélo) comprenant non seulement des phares mais aussi des catadioptres. Depuis octobre 2008 les […]

Leave a Reply

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *