En direction de l’Espagne… à vélo

C’est l’automne! Et avec la douce chute des feuilles, les arbres multicolores et les chataignes grillés nous repartons sur les routes!

Direction l’été indien de la Catalogne!

En plein cœur de la Catalogne, à l’intérieur des terres de la Costa Brava se cache une région viticole mondialement connu : Emporda.

Vous avez sûrement gouté au vins de cette riche région qui se sépare en Baix Emporda et Alta Emporda. La Baix Emporda se situe sur la Costa Brava autour des petits ports de pêche de Palafrugell, San Feliu de Guixols ou Palamos alors que Alta Emporda est la région tout autour de Figueres.

J’arrive tout naturellement à Gérone après 1h30 de vol depuis Paris. J’en profite pour me balader le matin dans les vieux quartiers juifs de la rive droite qui sont magnifiques. Je me perds dans le dédales des rues médievales admirablement bien préservées malgré les nombreux sièges que Géronde eut à vivre.

La Gerunda romaine devint Djerunda sous l’occupation Maure, au XVIIIeme siècle, avant d’être reprise par les Francs de Charlemagne, qui en font une ville chrétienne, catholique et apostolique… Gérone mérite son surnom de «ville aux mille sièges» car elle fut assiégée treize fois de 1295 à 1809. Plus tard on lui donnera le titre de «trois fois immortelle» pour avoir, à trois reprises, résisté aux troupes de Napoléon. Le film „ Le Parfum“ fut tourné en partie dans les ruelles de Géronde.

Je continue ma balade par une halte dans la cathédrale gothique, la plus haute d’Europe. Elle se situe sur une petite colline, ce qui rend sa hauteur encore plus vertigineuse.

Le soir les rues de Géronde s’anime au son des bars à tapas et fêtes de cette ville étudiante.

 

 

Le lendemain je longe l’Onyar en passant devant le pont Eiffel (construit avant la Tour Eiffel) et je rejoins l’ancienne voie de chemin de fer transfomé en magnifique piste cyclable la plupart du temps ombragée, qui mène directement à la mer! Je profite de l’après-midi pour me baigner et me balader dans le petits ports de San Feliu de Guixols.

Les deux prochains jours sont consacré à la découverte de la Costa Brava, des petits ports, des stations thermales et des longues plages.

Puis le périple à vélo continue vers l’intérieur des terres à travers les vignobles et les villages médiévaux. Je longe la Baie aux Roses avec ses magnifiques longues plages de sables fins. Je m’arrête visiter  le site archeologique des Empuries, port greco-romain, qui laissa une forte influence sur la région.

La suite de mes vacances à vélo m’emmène à la découverte d’une large vallée l’Alt Emporda au paysage assez sec avec des vignes et oliviers qui montent en douceur vers les pieds des Pyrénées.

Je découvre les petites villes médiévales notamment de Castellò d’Empúries et Peralada, qui sont d’une beauté à couper le souffle.En chemin je traverse des parcs naturels où les flamands roses s’envolent sous le pas des chevaux sauvages qui galopent à travers des grandes étendues d’eau peu profondes….. Magique!

Evidemment ce petit voyage à vélo ne serait pas complet sans des petits arrêts bienvenus  à la rencontre des vignerons et des producteurs d’huile d’olive et des petits repas de Lucullus fait des  “suquet” de poisson,  de l’oie aux navets, des “brunyols” aux sucre, des anchois de l’escala, de la saucisse catalane douce etc.

Mon périple prend fin à Figueres, ville natale de Dali. Après une petite balade où les promeneurs bras dessus-bras flâne à l’ombre des platanes sur les Ramblas, je file passer l’après-midi au musée Dali.

Et voici la fiche description de ce petit voyage: Espagne à vélo de Gérone à Figueres

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez...:


  1. Envie d’évasion? Découvrez le Cambodge à vélo!

  2. Cycle West: le succès de la Loire à vélo bis repetita?

  3. Le petit nouveau de la série Vélo Voyageur: le Canal du Midi