Revolutionner le modèle Vélib, c’est possible!

Pour toujours plus de partage de vélo, même les américains ont un temps d’avance sur les européens.

Le projet Social Bike s’est penché sur le problème de coût qu’impose le modèle actuellement utilisé dans plusieurs grandes villes européennes. En effet seuls ces grandes villes peuvent se permettre ce système. mais qu’en est-il des communautés plus modestes? D’autre part on aura beau augmenter le niveau d’information, notamment à travers les Smartphone, il y a aura toujours le problème des bornes toujours pleines ou toujours vides quand on en a besoin.

Donc voila peut-être la solution du futur. Une belle initiative à encourager!

Leave a Reply

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *