La Croatie à vélo : à la découverte de l’Istrie

Le départ du circuit en Italie et l’arrivée en Croatie

Nous sommes arrivées à Trieste en Italie pouCroatie-à-vélo-valléesr tester un nouveau circuit à vélo en Croatie. Cette année, nous avons décidé de vous faire découvrir la Croatie autrement à travers une région méconnue nommée l’Istrie. Après quelques heures d’avion et une escale à Rome, nous arrivons en Italie et rencontrons  Dalibor qui nous emmène à Buje, petit village perché dans la montagne en Istrie. Après être passées par la Slovénie, nous avons découvert un hôtel charmant et un village raIMG_2312vissant du nom de Buje. Quelle ne fut pas notre surprise en découvrant que la spécialité culinaire de cette région n’était autre que la truffe. Nous avons donc pu déguster au restaurant de l’hôtel différentes spécialités inspirées de la cuisine italienne telles que la charcuterie, les pâtes à la truffe et même, cerise sur le gâteau, des champignons cuits au feu de bois. Nous étions d’ores et déjà séduites par cette région et étions sures qu’elle allait nous réserver de nombreuses surprises.

Découverte des villages croates à vélo

Nous sommes parties le matin suivant en direMotovun-Croatie-à-vélo-istriection de Motovun. Nous nous sommes agréablement baladées entre vignes et oliveraies. Nous avons découverts de merveilleux villages croates médiévaux comme Groznjan. Ce village perché nous a permis de profiter d’une vue imprenable sur les montagnes croates. Les petites rues, magasins de souvenirs et de truffes, galeries d’arts et églises donnent à ce village un charme tout à fait remarquable. Nous sommes avons aussi traversé le ravissant village d’Oprtalj, Nous avons ensuite poursuivi notre route en profitant de la vue sur la rivière Mirna afin d’arriver à Livade. Nous avons fait un stop bien mérité dans le « truffle center », magasin spécialisé sur la truffe pour y acheter quelques spécialités. A la sortie du magasin, nous pouvions apercevoir le village perché dans lequel nous allions passer la nuit : Motovun. Nous savions que la côte allait être assez rude à vélo mais une fois que nous sommes arrivées au sommet, nous n’avons pas été déçues. Le village est vraiment charmant et typique. La vue sur la vallée est imprenable et à couper le souffle. Nous avons profité d’un succulent repas dans un restaurant du village et y avons passé une nuit paisible profitant du calme et de la sérénité du lieu.

Des villages perchés à la côte Adriatique

Le lendemain nous avons poursuivi notre route jusqu’à Porec. Nous avons pu profiter de la campagne et des villages croates aIMG_2280vant de longer le bord de mer. Changement de décor et découverte de la côte Méditerranéenne en Croatie. La journée fut très plaisante. Nous avons beaucoup apprécié la vue sur le littoral mais aussi sur les oliviers et les vignes. Nous avons même pu partir à la découverte d’une grotte bien connue dans la région. A la fin de la journée, nous sommes arrivées à Porec et avons pu flâner dans ses rues agréables et profiter de son port de plaisance tout à fait reposant.

Après avoir passé la nuit à Porec, nous avons continué à rouler jusqu’à Rovinj, notre dernièreIMG_2342 étape. Nous avons eu tout au long de la journée un magnifique panorama sur le litoral Adriatique. Nous sommes passées par des villages chargés d’histoire tels que Vrsar connu pour avoir accueilli le célèbre Casanova ou encore Bale, un merveilleux village médiéval aux couleurs chaudes rappelant l’Italie voisine. La journée à vélo s’est terminée en arrivant à Rovinj, appelé aussi « petite Bale-Croatie-à-vélo-villages-perchésVenise ». C’est une jolie ville balnéaire colorée. Nous sommes arrivées tout d’abord sur la port de plaisance très animé avec ses nombreux cafés. Nous sommes ensuite parties nous promener dans les ruelles pavées de Rovinj. Une vraie merveille méditerranéenne…Les palais sont magnifiques et la vue sur la mer d’un bleu profond reste dans les mémoires. Nous y avons visité une église surplombant la mer et avons fait un peu de shopping avant de prendre le chemin de retour en voiture jusqu’à Trieste.

Nous avons été enchantées de découvrir cette région qui mérite d’être connue tant par ses paysages bucoliques, son histoire, ses spécialités culinaires que pour ses villes méditerranéennes colorées.

Avec regrets, nous avons ensuite repris la voiture jusqu’à Trieste y avons passé la nuit (non sans goûter aux spécialités italiennes, nous sommes gourmandes!). Nous avons alors repris notre avion le lendemain matin aux aurores pour pouvoir rentrer au bureau et mettre en forme ce séjour afin que vous puissiez en profiter à votre tour la saison prochaine!

 

IMG_2335

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez...:


  1. Journal de bord d’une escapade en Croatie à vélo

  2. Journal de bord de notre découverte de l’ Alsace à vélo

  3. Les landes à vélo entre Arcachon et Biarritz, testé et approuvé!