A la rencontre des secrets du sud-ouest…

Nous revoici quelques jours après de nouveau sur les routes, beaucoup plus au Sud cette fois-ci. Après moultes débats houleux sur l’opportunité de développer des parcours le long des grandes plages de sables fins du sud-ouest ou au milieu des vignes, nous avons tranché : ce sera les deux !

Nos pas nous ont donc naturellement conduits vers l’Aquitaine et la région bordelaise. Après une halte et un sommeil de 4 heures, nous voici donc armées de notre plus beau sourire à la rencontre des hébergements et charmants habitants des Landes. Je ne sais pas vous, mais moi j’adore mon boulot qui consiste à arpenter des plages, regarder les hautes vagues s’échouer sur le sable. Le soir nous rentrons à Bordeaux où nous avons rendez-vous avec le loueur de vélo. Il nous accueille chaleureusement et nous propose même de nous loger dans une de ses maisons. En effet il vient de racheter une maison à un couple de vieux portugais. Nous nous retrouvons donc dans un merveilleux 4-pièces tout bien décoré à la mode portugaise des années 50. Surréalistes les dés à coudre encore près du fauteuil du transistor d’un autre âge et les Vierges Marie planquées partout, partout. Le lendemain, ragaillardies par cette belle expérience nous nous dirigeons vers les cabanes ostréicoles, rencontrons encore beaucoup de petits bijoux  de charme, chambres d’hôtes ou hôtels de charme et de façon générale sommes frappées par la gentillesse des gens que nous rencontrons. Après nous être arrêtées à la cabane à Pimpim, acheté quelques huitres, un couteau et rassuré pendant 5 minutes l’ostréiculteur (que nous nommerons donc Pimpim) très inquiet sur notre capacité à ne pas nous ouvrir une main sur les huitres, nous allons nous installer sur la jetée d’Arcachon sous les palmiers au soleil, manger nos huitres.

Nous écumons Arcachon, entrons dans tous les hôtels et buvons un thé avec tous les propriétaires de chambres d’hôtes (bon d’accord pas tous) et rentrons à Bordeaux où le loueur partage avec nous tous ses petits secrets de la région, les endroits cachés à voir, les gens à qui parler etc….. Hui comme c’était excitant !

Nous partons rencontrer un ami d’ami, qui avait eu besoin de 5 minutes pour accepter de nous loger chez lui. Après 2 heures de bouchons, nous étions légèrement en retard et ne pouvions donc seulement le rencontrer plus tard dans la soirée. J’ai mis 5 minutes à comprendre que si notre retard l’embêtait tellement, c’est parce qu’il nous avait préparé un bon petit plat et qu’il avait très peur qu’on meure de faim. Personnellement de la gentillesse à l’état brut comme ça, ça me redonne foi dans le genre humain et c’est aussi pour ça que je me suis embarquée dans l’aventure du Vélo voyageur.

Le lendemain nous repartons vers le Cap Ferret, passons encore la journée à rencontrer des gens, lister toutes les merveilleuses choses à faire et visiter des hébergements et nous pique-niquons sur la pointe face à la majestueuse dune du Pyla. Impressionnant ! Le soir nous sommes accueillies dans le groupe d’amis de notre hôte.

Le jour suivant nous nous baladons dans cette merveilleuse ville de Bordeaux. Elle est vraiment très bien mise en valeur. Nous avons notamment été très agréablement surprises par la qualité des illuminations des bâtiments. Tout le centre est presque entièrement piéton, ce qui est un peu crispant quand vous cherchez à vous garer, mais génial à vélo. Le soir nous avons pu gouter à la bonne ambiance bordelaise…

Puis nous sommes partis à la découverte de l’autre facette de la Gironde. Après le surf, la mer et les huitres, nous nous sommes enfoncées dans les régions viticoles, jusqu’à Saint-Emilion. C’était étrange à quel point nous avions l’impression d’avoir atterri dans une toute autre région. On a eu le droit à des longues explications sur la différence entre les appellations, et les différents crus. Passionnant ! Catherine nous a même ouvert la petite porte au fond de sa salle à manger, qui donne directement sur une grande cave avec des fûts en chêne alignés. Très surprenant !

Bref encore de belles rencontres, on a appris plein de choses, qu’on brûle d’envie de vous montrer !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez...:


  1. Au monde des contes

  2. A la recherche du séjour parfait: Episode 1

  3. Les aventures hivernales du Vélo Voyageur dans les châteaux de la Loire: entre Tours et Chinon