Episode 4 de notre tour de France : piments et palmiers autour des Pyrénées !

Les cigales commencent à chanter, et les accents se font de plus en plus prononcés:  du 14 au 16 juillet, le tour de France traversera les Pyrénées !  De Toulouse à Pau, en passant par le pays basque, le vélo voyageur suit ces 3 nouvelles étapes et vous propose un parcours nature, culture et gastronomie sur mesure !

Première étape : Toulouse

De la Garonne au Canal du Midi, de Saint-Sernin à la Cité de l’Espace, Toulouse possède de nombreux visages. La 10e étape du tour de France partira de Cugnaux, à quelques kilomètres de « la ville Rose ».

Profitez de la douceur de vivre de cette région, ou tous les profils pourront y trouver leur compte : vélo voyageur pèlerin dans les églises, vélo voyageur historien ou passionné d’art dans les musées, navigateur sur la Garonne ou encore expert des astres à la Cité de l’Espace.

Rejoignez ensuite le très agréable canal du midi. Ce projet colossal de Pierre-Paul Riquet, fut achevé en 1681, et permit de faciliter le transport des marchandises, accompagnant ainsi un certain développement économique de la région. Il est possible de le suivre sur toute sa longueur de Toulouse à Marseillan par les 240 km de chemins qui le bordent. Le parcours est agréable, varié, calme et ombragé, idéal pour une promenade à vélo !

L’heure du déjeuner approchant, sortez vos chapeaux de paille, et trouvez une terrasse ensoleillée à deux pas d’une petite écluse pleine de charme. A Toulouse, ce sont les saucisses qui sont à l’honneur accompagnées de lentilles, et les spécialités à base de la violette, emblème toulousain.

Deuxième étape : Tarbes

A 150km plus au sud, rejoignez Tarbes, et son panorama grandiose sur la chaîne des Pyrénées.

Véritable cité de verdure, elle possède de nombreux jardins, comme le Parc Bel Air ou le Jardin Massey, superbe parc à l’anglaise du XIXème siècle de 14 hectares. C’est aussi une cité d’eau à l’image de ses nombreuses fontaines.

Le « Grand Marché » à lieu le jeudi matin, place Marcadieu, sous une halle de style Baltard du XIXème. Vous pourrez y trouver les spécialités locales : le haricot tarbais, le porc noir gascon ou la gâteau à la broche, sans oublier les fromages des Pyrénées ou le vin de Madiran. Rien que de l’écrire, nous en avons l’eau à la bouche !

Enfin, pour les amateurs de panoramas à couper le souffle, quelques heures de vélo vous mèneront jusqu’au château de Mauvezin, à 25km de la. La vue depuis le donjon sur les Pyrénées et le Pic du Midi est splendide!

 

Troisième étape : Pau

Cité Royale, Ville aux mille palmiers, Porte des Pyrénées et de l’Espagne…les surnoms désignant Pau, ville de départ de l’étape de ce vendredi 15 juillet, sont nombreux.

Pour ne pas manquer les incontournables de la région , promenez vous à vélo en suivant la Voie Verte des Gaves : tour médiévale, réserve naturelle, pics, berges du Gave de Pau, château fort, marchés, abbaye …
De Lourdes à Pierrefitte, vous cheminerez le long d’une ancienne voie ferrée du XIX ème siècle réhabilitée et pleine de surprises. 17 kilomètres au cœur des Pyrénées dédiés à la beauté des montagnes, ou passages bucoliques prés des rives du Gave, viaducs, tunnels, et paysages vous émerveilleront.

Une promenade loin de toute l’effervescence du tour de France, à faire en famille ou entre amis, à son rythme.

Après avoir visité le château de Pau, profitez de l’ambiance apaisante des nombreux jardins et parcs de la ville, que ce soit à pied ou à vélo : le square de l’église Saint Martin, les jardins contemporains de l’hôtel du département, le boulevard des Pyrénées, les jardins Joantho, les parcs Beaumont et Lawrence ou encore le square Besson.

4e étape : Feria de Bayonne

Un petit détour à l’ouest sera nécessaire pour rejoindre Bayonne, ou vous devrez être présents du 27 au 31 juillet, pour la fameuse Feria !

Inspirées des Fêtes de Pampelune, les Fêtes de Bayonne sont avant tout une ambiance indescriptible et des centaines des milliers de « festayres » vetus de blanc et d’un foulard rouge qui envahissent chaque jour le coeur de la cité, le temps d’un après-midi d’une journée ou d’une soirée, chantent, dansent et s’amusent… Autour des coutumes et traditions, des musiques vivantes, du sport et de la gastronomie, la fête investit la ville et ses remparts, se faufile à l’ombre de la cathédrale, parcourt les quais de la Nive pour s’évanouir le long des rues étroites…

Enfin, après vous être remis des festivités de Bayonne, profitez de ces beaux jours d’été pour pédaler sur les routes du pays basque, et admirer son architecture typique.

Les maisons basques, aux murs badigeonnés à la chaux, encadrements de portes, fenêtres et angles de murs en pierre de taille en grès rose , arborent fièrement au-dessus de la porte d’entrée la date de naissance ou le nom de leur propriétaire.

Et la touche finale: les piments d’Espelette séchant sur la facade !

 

Pour suivre notre saga tour de France, rendez-vous à l’accueil la série, ou inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement sur votre boîte mail !

  • Leave a Reply

    Or

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *