Episode 1 de notre Tour de France: La Bretagne, ça vous gagne !

Tout commence par la Bretagne, que les athlètes sillonneront jusqu’au jeudi 7 juillet.

 

1ere étape : BILLIERS

Pour notre première étape, arrêtons-nous à Billiers, à quelques kilomètres de Redon, ville d’arrivée de la 2eme étape du tour de France.

A quelques coups de pédale de l’embouchure de la Vilaine, Billiers est une petite ville authentique dont la pêche a longtemps été l’activité principale. En visitant le port de Penlan, vous pourrez également admirer son magnifique phare, longtemps gardé par une femme. Tout en longeant les marais sur les sentiers prévus à cet effet, rejoignez l’Abbaye des Prières, commandée au XIIIe siècle par un duc qui souhaitait se faire pardonner d’avoir détruit le monastère de Saint Dabu afin d’étendre les jardins de son château.

Avant de quitter Billiers, ne manquez pas la Belle de Vilaine, réplique d’une chaloupe à cul rond de 1887.

2e étape : ILE D’ARZ

Enfourchez votre vélo, et faites cap vers l’ouest, à 40km de là. L’île d’Arz est l’une des plus grandes îles du Golfe du Morbihan. Habitée depuis plusieurs millénaires, 250 âmes y vivent aujourd’hui.

Empruntez l’un des sentiers de randonnée, qui vous mènera de la cale de Béluré aux plages de Kerolan à l’ouest de l’île. Entre son Moulin à marée, ses épaves de navires de pêcheurs, et ses ruelles fleuries, l’ile dégage un charme particulier ou le temps semble s’être figé.

IVème millénaire avant Jésus Christ, sa population a atteint son nombre maximal dans les années 1870 pour ensuite décroitre.

3e étape : ILE AUX MOINES

Nous nous éloignons un peu plus de l’itinéraire du tour de France pour rejoindre l’ile aux moines, non loin de la, qui mérite le détour… Malgré son nom, aucun moine n’y a jamais vécu, mais l’ile en forme de croix a cependant longtemps appartenu à une abbaye.

Ses chemins côtiers se prêtent tout à fait aux promenades à vélo, et vous pourrez rapidement faire le tour de cette ile, pleine de charme et tout droit sortie d’un conte de fée. Le paradis sur terre existe.

Pour une belle balade sur ses cotes, partez de Port Blanc et flânez jusqu’à la pointe de Penhap, classée site naturel protégé pour sa végétation luxuriante. Au milieu des bruyères, contemplez l’imposant dolmen surplombant les falaises. Enfin, passez par le cromlech de Kergonan, l’un des plus grands alignements de menhirs d’Europe, qui selon la légende aurait été créé par Merlin.

4e étape : LE BONO

Le Bono est un endroit idéal pour de petites balades au calme.

Petit port de charme, le Bono a connu son heure de gloire au début du XXe siecle, ou plus de 400 marins faisaient vivre les auberges et tavernes de la ville. Le port, qui dégage une ambiance paisible et tranquille, vaut le détour à lui seul. Au rythme d’une balade à vélo, contemplez ses jardins fleuris d’hortensias, de géraniums, ou de magnolias, et observez les vieux marins nostalgiques regardant les bateaux passer. Empruntez le pont suspendu, et ne manquez pas la visite de la Chapelle de Bequerel, construite près d’un étang au XVIe siècle, dans un endroit calme et charmant.

Et pour les amateurs de préhistoire, remontez le temps en empruntant les couloirs étroits du tumulus de Kernours, érigé il y a plus de cinq mille ans.

5e étape : BELLE ILE EN MER

L’île des Vénètes, comme la nommait Jules César, est célèbre pour sa facilité d’accès par les marins, qui lui valut d’ailleurs de nombreux pillages auxquels les moines ne pouvaient faire face.

Enfourchez vos vélos et reliez les trois phares, balisant les points importants de l’ile. Arrêtez vous particulièrement au phare de Kervilahouen , et gravissez ses 213 marches de granit pour enfin profiter d’un point de vue magnifique.

Enfin ne manquez pas la citadelle Vauban, construite au XVIe siècle, qui tiens sa forme en étoile aux différents bastions qui y ont été ajoutés au fil des siècles.

Et pour les cyclotouristes gourmands, faites un arrêt à la biscuiterie « La Bien Nommée » ainsi qu’à la confiserie « Les Niniches », tandis que les grands seront ravis de déguster le Whisky Kaerilis au parfum délicatement iodé.

6e étape : GUILVINEC

Pour la troisième étape du tour de France, qui passera non loin de Quimper, faites un petit écart jusqu’à Guilvinec, premier port de pêche artisanal de France qui abrite plus d’une centaine de bateaux. Depuis des dizaines d’années, ce lieu est incontournable pour les peintres et photographes de la région, qui s’en donnent à cœur joie pour « immortaliser » les vestiges du passé réunis dans ce port.

Vous pourrez partir pour une belle promenade à vélo le long de la corniche. Vous aurez alors la possibilité d’admirer les bateaux en mer, les croix médiévales, les falaises, et un rocher, nommé Men Meur, qui vous donnera un aperçu du niveau de la mer il y a plusieurs milliers d’année.

Et comme tour de France culturel peut rimer avec tour de France gastronomique, rendez-vous sur la place de l’Eglise les mardis matin, pour profiter de produits du terroir frais et savoureux.

7e étape :  MUR DE BRETAGNE

Imaginez-vous un paradis de verdure en plein cœur de Bretagne, une petite ville à la croisée des chemins, entre Morbihan et Côtes d’Armor. Mur de Bretagne sera le 7eme arrêt de notre parcours breton, et peut être avez-vous pu apercevoir les cyclistes du tour de France le 5 juillet dernier, qui terminaient leur étape dans cette ville.

Très prisée dès le Xème siècle par les seigneurs Bretons, plusieurs châteaux y ont été construits, ruinés ou détruits puis reconstruits. Pour une impression de retour dans le temps, visitez la chapelle Sainte Suzanne, véritable bijou artistique, habilement décoré, sculpté et peint. Et pour les amateurs de promenades bucoliques, longez les berges du lac artificiel de Guerlédan qui s’étend sur 400 hectares.

8e étape : TREGASTEL

Pour l’arrivée de notre tour breton, nous avons choisi Trégastel, terre de légendes ou se sont croisés il y a bien longtemps dragons, chevaliers, guerriers celtes et druides, peuplant tantôt les forêts enchantées, tantôt les grottes des chaos granitique…

Si la ville est aujourdh’ui l’une des stations balnéaires les plus cotées de Bretagne, le passé est omniprésent, entre dolmens, menhirs et chateaux. La petite reine sera votre compagne idéale pour parcourir le sentier douanier, depuis lequel vous pourrez admirer la nature dans toute sa splendeur, de l’archipel des Sept Iles à l’île Renote en passant par le château de Costaérès.

 

Vous avez envie de découvrir la Bretagne à vélo, de profiter de ses paysages authentiques, venez consulter les circuits du Vélo Voyageur dans cette région !

 

Pour suivre notre saga tour de France, rendez-vous à l’accueil la série, ou inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement sur votre boîte mail !

  • Leave a Reply

    Or

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *