Episode 2 de notre Tour de France: en route vers la Normandie!

Au lendemain de la 1ere partie de notre saga tour de France, le Vélo Voyageur vous guide aujourd’hui sur les routes Bretonnes et Normandes, entre Dinan et Lisieux.

Et pour découvrir la région à votre rythme, pourquoi ne pas tester le circuit Bretagne/Normandie du Vélo Voyageur ?

1ère étape : DINAN

Et notre tour commencera par un voyage dans le temps à Dinan, citadelle médiévale ceinturée de remparts, ou le temps semble s’être arrêté. Posez votre vélo quelques heures, et imprégnez vous de l’ambiance historique de la ville. L’Eglise Saint-Malo est réputée pour son orgue et ses vitraux, tandis que le beffroi de la ville, construit au XVème siècle, est le symbole de la prospérité de Dinan. Si vous avez la chance d’y rester jusqu’au 24 juillet, ne manquez pas l’incontournable Fête des remparts, ou vous pourrez assister à moultes tournois et joutes, à condition que vous veniez déguisé (attention que votre costume de troubadour ne se prenne pas dans les rayons de votre vélo !).

2e étape : MONT SAINT MICHEL

Quittez Dinan et suivez la route du tour de France pour rejoindre le Mont Saint Michel, 2eme étape de notre itinéraire. Le Mont Saint-Michel, au milieu de la baie, est une cité médiévale incontournable. Aux cotés de votre vélo, passez la porte du Boulevard, puis celle du Roy munie d’un pont-levis, et laissez vous transporter par le charme de la Grande Rue et ses musées, ses commerces et ses maisons des XVe et XVI ème siècles.

Après avoir admiré l’Abbaye, vous pourrez contempler la beauté incomparable de la Baie en descendant le chemin des remparts, ou en choisissant le chemin de ronde, sur votre gauche, jalonné de petits jardins, un régal !

Et une visite du Mont Saint-Michel ne serait pas complète sans un petit détour gastronomique. Allez donc reprendre des forces et succombez aux recettes normandes de la Mère Poulard, dans une auberge du XIXe siècle.

3e étape : AVRANCHES

Du caramel au beurre salé encore plein les doigts, reprenez votre guidon vers Avranches, petite ville de Basse-Normandie surplombant la baie du mont Saint-Michel. Avranches est certes beaucoup moins connue que sa voisine, mais tout aussi intéressante.

A l’inverse des cyclistes du tour de France, vous pourrez prendre le temps de découvrir son riche patrimoine : l’ancien donjon, les ruelles étroites du vieux centre et quelques demeures d’époque, ainsi que Notre-Dame-des-Champs. Cette église datant du milieu XIXe siècle, fut détruite par les bombardements alliés en juin 1944, détruisant la toiture et la voute, les orgues et les magnifiques vitraux signés Duhamel-Marette. Sa restauration fut achevée en 1962.

Une centaine de kilomètres vous séparent de Caen, notre prochaine étape. Profitez-en pour emprunter les routes de campagne, entourées de paysages qui font la richesse de la région : ses bocages, ses champs de pommiers, et ses vaches normandes qui vous regarderont passer de leurs yeux ébahis !

4e étape : CAEN

Principalement connue comme ville d’arrivée du débarquement de Normandie en juin 1944, et après avoir subi les bombardements alliés pendant l’été 1944, Caen fut reconstruite et embellie suite à ce passé tragique, et affirme aujourd’hui ses valeurs d’engagement pour la paix et la défense des droits de l’Homme avec la création de l’incontournable Mémorial. Faites également un écart jusqu’aux plages du débarquement Utah Beach, Omaha Beach…

Mais Caen, la Cité de Guillaume le Conquérant, est également une métropole vivante et animée. Profitez de votre passage dans la ville pour naviguer sur les bassins et canaux qui partent du centre, traversez le bassin saint pierre, longez le quai Vendeuvre et rejoignez les ecluses de sortie de mer de Ouistreham.Vous verrez défiler sous vos yeux, entre autres, le Petit Lourdes, le pont tournant de Colombelles, le Pégasus Bridge, et bien d’autres merveilles.

La « ville verte » offre aujourd’hui un aspect très accueillant, et se prête tout à fait aux ballades à vélo. Observez ses maisons construites en pierre de Caen, ses monuments anciens et ses réalisations modernes.

5e étape : LISIEUX

Enfin, rejoignez Lisieux, ville d’arrivée de notre tour normand (non, le trou normand ce n’est pas pour tout de suite !). Vous êtes en plein cœur du pays d’auge, réputé pour ses haras, sa gastronomie (fromages, cidre, Calvados…) et ses pommiers. Prenez le temps de découvrir cette région très vallonnée, jalonnée de villages plus authentiques les uns que les autres.

Lisieux, seconde ville de pèlerinage en France, est  visitée chaque année par des milliers de touristes et pelerins, qui se concentrent principalement autour de la Basilique construite en l’honneur de Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus (plus grande église construite en France au XXème siècle).

L’arrivée risque de vous décourager quelque peu…  La côte très sévère qui vous attend devant la basilique de Lisieux, compliquera même sérieusement la tâche des cyclistes les plus véloces du peloton. Posez votre vélo, et assistez à cette étape qui sera un véritable spectacle, un verre de cidre à la main !

 

Découvrez également la Bretagne et bien d’autres régions à vélo, profitez de leurs paysages authentiques : venez consulter les circuits du Vélo Voyageur!

Pour suivre notre saga tour de France, rendez-vous à l’accueil la série, ou inscrivez-vous et recevez les prochains articles directement sur votre boîte mail !

  • Leave a Reply

    Or

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *