Les aventures hivernales du Vélo Voyageur dans les châteaux de la Loire: entre Tours et Chinon

Nos aventures hivernales ne se sont pas arrêtées au lac de Constance en Allemagne, Suisse ou Autriche! Après en avoir pris plein la vue nous avons continué sur notre lancée et sommes parties, cette fois-ci un peu moins loin direction la Tourraine. Nous connaissons assez bien Tours, car c’est la dernière étape des circuits entre Blois et Tours que nous proposons depuis 2 ans.

Mais on nous avait vendu le segment entre Tours et Saumur comme la plus belle partie de la Loire à vélo. Il fallait bien aller s’en rendre compte par nous-même si ça valait le coup de le proposer! Réponse: OUI, OUI et encore OUI!

Malgré un petit froid mordant, nous enfourchons à la sortie de la gare de Tours nos destriers et partons le long du boulevard direction le château de Villandry. Le début s’annonce prometteur, une piste cyclable en site propre (c’est-à-dire dédiée aux vélos) qui serpente le long de ruisseaux, dans la forêt ou dans les champs avant de rejoindre les berges de la Loire.

Petit coup d’oeil entre les grilles au château de Villandry avant de monter (oui, oui seul désavantage de ce parcours c’est qu’il y a 2-3 montée au contraire du segment entre Blois et Tours, qui est vraiment assez plat) dans la forêt jusqu’à Azay-le-Rideau.

Après une traversée de la forêt, qui nous a donné l’impression d’être seules au monde, nous arrivons dans ce charmant petit village. La nuit tombe tôt en ce moment. Nous en profitons pour visiter les petits hôtels charmants. Nous sommes vraiment frappées par la gentillesse et l’accueil des gens. Et apparemment le velotouriste, n’est pas un concept qui leur est étranger. Ils l’attendent de pied ferme avec un grand sourire.

Nous repartons en chemin inverse pour arriver chez Hannah notre hôte pour ce soir. Ils viennent d’emménager dans une grande maison au pied du pont médiéval de Langeais. Nous arrivons en pleine nuit et sommes accueillies très chaleureusement. Ils nous racontent plein de jolies choses sur la région. Le lendemain nous repartons pour Azay-le-Rideau pour finir de repérer les routes et surtout rencontrer les chambres d’hôtes. Nous avons eu un coup de coeur pour une petite maison d’hôte troglodyte tout en terrasses et étages! Super romantique!

Nous continuons notre découverte de la région entre les peupliers et le long des berges de la Loire. Nous passons devant le château de la Belle au Bois Dormant, Ussé, traversons des petits villages charmants, admirons les toues et gabares qui voguent sur la Loire et arrivons en vue de la superbe forteresse de Chinon.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez...:


  1. Les aventures hivernales du Vélo Voyageur au lac de Constance: en Suisse

  2. Top 5 de la liste des châteaux de la Loire incontournables

  3. Les aventures hivernales du Vélo Voyageur au lac de Constance: en Allemagne