Les monuments incontournables du Canal de l’Entre-Deux-Mer entre Bordeaux et Sète

De Bordeaux à Sète nous avons compilé les 4 monuments nationaux incontournables du Canal de l’Entre-Deux-Mer. L’itinéraire rejoint par une piste cyclable le Canal de Garonne jusqu’à Toulouse puis longe le Canal du Midi jusqu’à Sète. Ce parcours très bucolique à travers le campagne du Sud-Ouest, vous fait évidemment découvrir parmi les plus beaux villages de France comme Valence d’Agen ou Minerve et admirer les très bel ouvrage d’art que sont ces canaux, mais vous pourrez également découvrir 4 monuments nationaux qui jalonne votre route. Créé il y a près de 100 ans le centre des monuments nationaux conserve et entretien près de 100 joyaux architecturaux propriétés de l’État. 4 d’entre eux forment des arrêts incontournables du Canal de l’Entre-Deux-Mer.

 

La Tour Pey-Berland

Au XVe siècle l’archevêque Pey Berland souhaite doter la cathédrale de cloches plus importantes, mais le clocher du XIIe siècle était insuffisamment trapu pour les soutenir. Il fallut donc lui construire un clocher détaché de la cathédrale Saint-André de 66 mètres. Au départ une flèche surplombait le clocher, mais en 1617 une tempête arracha la flèche et une croix fut installé à la place, puis en 1863 la tour fut couronné d’un Vierge. Aux cloches Marie, Clémence et Marguerite, on ajouta un bourdon Ferdinand-André en 1863 pesant plus de 8 tonnes. Il faut monter 229 marches pour admirer la magnifique vue sur Bordeaux.incontournables du Canal de l'Entre-Deux-Mer

Abbaye de La Sauve-Majeure

L’abbaye de La Sauve-Majeure fut fondée en 1079 par le duc d’Aquitaine et Gérard de Corbie et elle abrita jusqu’à 300 moines. Elle tire son nom de la « Silva Major » : la grande forêt. Ce chef d’œuvre de l’art roman édifié entre le XIe et XIIIe siècle et surtout connu pour ses chapiteaux et ses sculptures. A la fin du XVIIIe siècle l’abbaye fut abandonnée et il n’en reste aujourd’hui que de très beaux vestiges sur un site de plus de deux hectares.incontournables du Canal de l'Entre-Deux-Mer

Château et remparts de la cité de Carcassonne

Les Romains conquirent la Provence et le Languedoc en 122 avant JC et fortifièrent alors l’oppidum, qui prit le nom de Carcaso. Au VIIIe siècle, les Sarrasins, puis les Francs, s’emparent de la ville qui connut un rayonnement exceptionnel à partir du 11ème siècle. Carcassonne est une ville clé, car elle était la capitale des puissants comtes de Carcassonne. La ville accusé de complicité avec les Cathares est occupée par les forces royales au XIIIe siècle et devient donc une place forte royale, qui jusqu’au traité des Pyrénées de 1659 garanti la frontière entre la France et l’Aragon. Cependant au XIXe siècle la ville est en faillite et la cité sert de carrières de pierres. A la fin du siècle Violet-le-Duc et Jean Pierre Cros-Mayrevieille s’attellent à restaurer la coté et lui redonner son style médiéval.

incontournables du Canal de l'Entre-Deux-Mer

Oppidum d’Enserune

D’après les fouilles archéologiques, le site est occupé dès le VIe siècle av. JC, mais ce n’est qu’à la fin du Ve siècle av. JC qu’un véritable développement urbain s’instaure avec de nombreux échanges commerciaux. En -218 les Gaulois s’installent et connaissent une période de prospérité jusqu’à la fondation de Narbonne par les Romains en -118. Ensérune constitue ainsi l’un des principaux oppidum de la Gaule méditerranéenne. Un oppidum est le nom donné par les historiens romains à une colonie fortifié, comme on peut en trouver en Europe occidentale et centrale à la Protohistoire. Les oppida celtiques connaissent leur apogée lors des II et siècle av. JC, mais après la conquête romaine nombreux d’entre eux sont abandonné, tel Ensérune. L’oppidum d’Enserune fut abandonnée, car avec la création de Narbonne, les romains construisirent la Via Domitia et peu à peu les populations descendirent dans la plaine pour trouver des conditions de vis plus faciles et permettre le commerce avec les romains.

Le parc archéologique dévoile les vestiges d’un village datant de l’âge du fer. Un quartier restauré permet de déambuler dans les ruelles antiques et d’observer les stèles funéraires. Juché sur la colline, le site offre un panorama remarquable.incontournables du Canal de l'Entre-Deux-Mer

Pour plus d’information sur des séjours vélo longeant le Canal-de-l’Entre-Deux-Mer, cliquez ici pour le canal du Midi et cliquez ici pour le canal de Garonne

 



Photos: Copyright Le Vélo Voyageur et Philippe Berthe

Leave a Reply

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *