Se rendre sur le lieu de départ de son voyage: 3 choix possibles

Partir et découvrir le monde oui! Mais pas forcément en se rendant jusqu’en Croatie à vélo, surtout si on a que deux semaines de vacances. Ça fait un peu court l’aller-retour.

Alors 3 possibilités s’offrent aux voyageurs du dimanche:


1. Transporter son vélo en train

Le train reste malgré tout la meilleure façon de voyager loin avec votre vélo. Nous parlerons plus loin des différentes approches européennes, nous allons nous contenter de la France ici.

En TER: aucun problème. Les TER les plus récents ont même des crochets à vélo. Vous devrez débarrasser vos vélos des bagages et les accrocher sur ces crochets. Dans les TER plus anciens, vous rangez votre vélo comme vous pouvez en espérant déranger le moins possible.

En TGV: officiellement si vous emballez votre vélo vous pouvez l’emportez comme un bagage. Dans les fait 8 contrôleurs sur 10 vous casseront les pieds et exigeront une housse spéciale vélo (+60€ au minimum, et dont vous ne saurez pas trop quoi faire pendant votre balade à vélo). Dans tous les cas, il faudra démonter la rue avant et la fixer avec un tendeur sur votre cadre, tourner le guidon et démonter les pédales.

Quelques TGV prennent désormais les vélos non démontés. Il faut savoir qu’il faut réserver ces places à l’avance (+10€) et que la réservation ne se fait qu’aux guichets. Attention cette information ne vous sera pas communiquée si vous prenez vos billets en ligne ou à la machine. Les wagons vélo ont été « aménagés » en tête de rame. Ils ne sont pas très pratique, mais ont le mérite d’exister.

 

2 Transporter son vélo en avion

Vous devrez payer un supplément pour mettre votre vélo dans un avion (renseignez-vous auprès de votre compagnie).

Comme dans le train il vous faudra démonter la roue avant et les pédales, mais aussi dérailler la chaîne du vélo et dégonfler les pneus. Vous empaquetez le tout dans du carton et bien, bien scotcher. A priori le carton va se faire quelque peu malmené, mais vous devriez revoir votre vélo en bon état à la fin.

Sinon vous avez aussi des super housse rigide, comme celle que j’ai vu la semaine dernière à Porto.

Truc&Astuce: ne pas oublier de prendre avec vous la clé de pédalier, le carton, du gros scotch et des serviettes nettoyantes (remettre la chaîne en place est très salissant)

 

3 Transporter son bolide en voiture

A éviter si vous le pouvez, car une fois sur place se pose toujours la question de comment garer la voiture, comment la récupérer (surtout si vous faites un circuit itinérant). Bref c’est vraiment pas le meilleure moyen, mais si vous n’avez pas le choix, il y a des barres à installer à l’arrière de la voiture. Attention à bien amarrer vos vélos et à ne pas cacher la plaque d’immatriculation.

 

 

En savoir plus !

Conseils pratiques, tendances, études : inscrivez-vous, et recevez les prochains articles du Vélo Voyageur directement sur votre boîte mail !

 

Voir également dans le dossier les conseils du Vélo Voyageur :


Bien s’habiller à vélo Choisir ses bagages Préparer son corps et son esprit

Comments

  1. nicolas

    Il y a aussi la solution de tout faire à vélo 😉

Leave a Reply

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *