Journal de bord de notre découverte de l’ Alsace à vélo

Alsace à vélo C’est donc toutes souriantes et vêtues de nos plus beaux lycras et autres shorts rembourrés que nous avons pris le chemin de l’ Alsace, bien décidées à dénicher des itinéraires d’exception pour la communauté. 

1) Les trésors de Strasbourg

Notre repérage a débuté à Strasbourg sous une fine pluie qui ne nous a en rien empêché d’apprécier les trésors de la capitale alsacienne. Une fois notre vélo enfourché, nous avons sillonné les belles rues pavées  de la ville pour admirer ses trésors de plus près : l’imposante cathédrale Notre-Dame, le très beau Palais Rohan ou encore la pittoresque Petite France, quartier autrefois des pêcheurs et tanneurs. Après une bonne nuit de sommeil, nous quittions Strasbourg pour rejoindre la campagne environnante en direction de Molsheim, ville viticole, berceau de la marque automobile Bugatti. Pour y parvenir, nous avons longé le canal de la Bruche, sous un beau soleil très appréciable. La voie verte, très bien aménagée, suit les berges ombragées du canal et est ponctuée d’anciennes écluses offrant une atmosphère très bucolique. Une délicieuse flammekueche achèvera notre journée en beauté. Il n’y a rien de mieux pour découvrir une région que de goûter ses spécialités culinaires, un devoir que nous avons pris très au sérieux!

2) Découverte de la route des vins d’Alsace à vélo

Le jour suivant, nous avons décidé de sillonner les environs de Molsheim. Nous avons fait une première halte à la charmante commune d’Avolsheim et nous sommes rendues sur les conseils de locaux à l’église du Dompeter, plus vielle église d’Alsace, isolée au milieu des champs. Nous avons ensuite repris notre route au milieu des premières vignes sous un soleil toujours plus éclatant. Notre chemin a croisé de très charmants villages alsaciens aux belles maisons à colombage ornées toujours plus de géraniums foisonnants : Dangolsheim et son lavoir du XVIème siècle, Westhoffen, capitale de la cerise d’Alsace ou encore Wangen et sa remarquable enceinte médiévale. Puis, nous avons rejoint une voie verte le long de la Mossig jusqu’à Molsheim. A partir de là, nous avons emprunté la véloroute du vignoble d’Alsace serpentant entre le massif des Vosges et la plaine alsacienne. Nous l’avons compris dès la première montée qui fut pour le moins laborieuse. Malgré tout notre effort fut largement récompensé lorsque nous avons atteint le sommet et sommes retrouvées face à un panorama époustouflant au-dessus des vignes vallonnées. Notre journée s’est terminée dans la très belle ville d’Obernai autour d’une généreuse tourte alsacienne au Riesling.

Le lendemain, après un bon petit-déjeuner, nous avons repris la véloroute du Vignoble en direction de Sélestat. Nous pédalions à flanc de montagne dans de très beaux vignobles. Nous étions aux premières loges des vendanges et pouvions observer le ballet de tracteurs transportant la récolte du jour dans les nombreux domaines et caves viticoles avoisinants. Dans chaque village viticole que nous traversions, des effluves de vin venaient agréablement chatouiller nos narines. Une atmosphère très plaisante se dégageait. Nous nous sommes d’ailleurs arrêtées chez un vigneron à Scherwiller qui nous a chaleureusement accueillies. Nous avons visité ses caves où étaient entreposées les cuves de fermentation et avons eu le droit à une petite dégustation. Puis, nous avons repris notre chemin pour arriver à Sélestat située en contrebas dans la plaine alsacienne. Ce soir-là nous n’avons pas pu échapper à la spécialité alsacienne par excellence, la bien nommée choucroute alsacienne. Générosité alsacienne oblige, la portion que nous avons eue pour deux aurait pu satisfaire quatre estomacs ! C’est donc après une bonne nuit de sommeil et quelques kilos en plus que nous avons décidé de laisser au repos nos fidèles destriers pour prendre une navette qui nous conduisait  au château du Haut-Koenigsbourg perché en haut d’une montagne. Il s’agit d’un ancien château fort du XIIème siècle, rénové par l’empereur allemand Guillaume II au début du XXème siècle. La visite guidée fut très enrichissante et nous donna une toute autre image du château.

3) Arrivée à Colmar

Le jour suivant, nous quittions Sélestat pour rejoindre une nouvelle fois les vignobles. Nous avons traversé la très charmante commune fortifiée de Bergheim, un des rares villages d’Alsace a avoir conservé la quasi-totalité de ses fortifications. Puis, nous avons quitté la véloroute du Vignoble pour passer la nuit dans le très beau village de Ribeauvillé. Nous savions que pour rejoindre les villages de Riquewihr et d’Hunawihr le lendemain nos cuisses allaient encore plus chauffer. C’est donc toutes fraiches et reposées que nous quittions Ribeauvillé. A peine étions nous sorties du village que nous nous retrouvions au pied d’une montée pour le moins abrupte. C’est donc prenant notre courage à deux mains que nous nous élancions dans la montée. Nous savions que chaque coup de pédale aussi douloureux qu’il soit valait la peine d’être fait pour découvrir ce qui nous attendait en haut. Et ce fut effectivement le cas. Riquewihr et Hunawihr sont de petits joyaux architecturaux nichés à la cime des vignobles. Ce n’est pas par hasard s’ils sont classés parmi les « Plus Beaux Villages de France ». Leur centre historique avec leurs ruelles pavées charment tous les nouveaux venus. Nous sommes ensuite redescendues en direction de Colmar avec une vue à couper le souffle sur la vallée alsacienne. Quelques coups de pédales plus loin, nous arrivions à Colmar surnommée la « Petite Venise », étape finale de notre repérage. Nous avons pris le temps de flâner dans ses vieux quartiers et d’admirer la richesse de son patrimoine architectural.

C’est ici que notre périple prit fin. Un repérage une nouvelle fois riche en découvertes et en rencontres. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir que nous en découvrant la magnifique région de l’Alsace. Le fruit de notre travail se retrouve dans 3 nouveaux séjours:

En 8 jours: A vélo le long de la route des vins d’Alsace

En 4 jours: 4 jours à vélo de Strasbourg à Colmar

En 3 jours: 3 jours à vélo au cœur des vignobles alsaciens de Strasbourg à Colmar

Si vous avez des bons plan de restaurants, caves ou autres n’hésitez pas à nous laisser les adresse en commentaire.

Leave a Reply

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *